Bonjour Lazare, parle-nous de ta découverte de la Weller International Business School ?

J’ai fait beaucoup de choses diverses et variées avant de rejoindre l’école. 

Après le bac, j’ai tout d’abord entamé un BTS hôtellerie-restauration en alternance. Dans le cadre de mes stages, j’ai travaillé dans le palace parisien Le Meurice et à la grande table du 104. Deux belles expériences de quelques mois chacune où j’ai beaucoup appris.

Le goût pour l’hôtellerie me vient de mon enfance : ma famille a depuis ma plus tendre enfance l’habitude d’accueillir beaucoup de gens le dimanche pour des déjeuners interminables ! Il fallait une organisation millimétrée, on dirait dit un service de restaurant à l’heure de pointe ! Mes parents ont su me transmettre l’art et surtout le plaisir de recevoir et je leur en suis reconnaissant.

Arrivé en deuxième année, me voilà assistant du directeur du restaurant à la Table des Artistes à la Défense. Je m’occupais du frais, des commandes, des contrats et du recrutement. J’ai ensuite été recruté au sein du groupe de restauration du Sénat/Assemblée Nationale Chez Françoise avant de rejoindre Au Petit Marguery, un autre restaurant de cuisine bourgeoise traditionnelle ou j’étais le serveur dédié à la clientèle hispanophone !

Après tout cela, j’ai considéré avoir fait le tour de la restauration.

 

Ah oui ? Quelque nouvelle direction professionnelle as-tu choisi ?

 

Le commerce tout d’abord. Ma sœur m’a recommandé de faire une école de commerce pour me former rapidement et efficacement. Je me suis lancé dans une licence Responsable du développement commercial option web marketing dans une autre école de commerce parisienne.

Je me souviens de deux belles rencontres faites pendant les stages : un mentalisme incroyable et une neuro marketeuse avec laquelle j’avais discuté partenariat !

Leurs influences ont transformé ma vie, ils m’ont donné le virus du marketing et de la compréhension fine des besoins des consommateurs.

 

Comment as-tu concrétisé ce nouvel appétit pour le marketing ?

 

Avec Weller ! Je cherchais une école de commerce sur Google et je suis tombé sur Weller et sa formation M1 marketing avec focus digital.  

 

As-tu été satisfait par ton année ?

 

Oui, cette formation très opérationnelle m’a ouvert des portes. Mon stage chez Baiser Sucré en tant que responsable commercial et marketing s’est très bien passé. Baiser Sucré est société de sous-traitance de pâtisserie et chocolaterie pour les restaurants, traiteurs et foodtrucks.  J’ai pu mettre mon enseignement de WIBS à contribution dans le cadre de la restructuration de l’entreprise, la réforme des processus commerciaux, l’optimisation des coûts, l’élaboration d’une stratégie de communication et de partenariats et enfin le développement de nouveaux produits comme le tofilicious !

Une fois le diplôme en poche, j’ai eu un temps de recherche d’emploi. Je me suis rapproché de l’association « nos quartiers ont du talent » dont la vocation est d’accompagner les jeunes de moins de -30 ans ayant un minimum de Bac+4 /bac +5 à trouver un emploi. J’ai alors rencontré TF1 ou je suis passé au journal de 20 heures ! Mon parrain dans cette association était Thomas Desplanques, directeur du salon IFTM Top Résa, autrement dit le salon international du Tourisme en France. Grâce à lui, j’ai eu un poste d’assistant marketing communication & partenariats visiteurs de 6 mois au sein de cette organisation ! Quelle belle expérience !

Cette mission m’a fait comprendre mes capacités et mon potentiel et m’a donné envie d’entreprendre à mon compte.

 

Génial ! Parle-nous de tes réalisations !

 

J’ai décidé de monter ma propre entreprise, Laz’Agency, une agence de marketing et de management sensoriel ayant pour but de vendre un produit et un service à travers les différents sens et les personnalités du dirigeant.

Nous proposions des packages de marketing et communication pour des entreprises depuis le stade de l’idée jusqu’au développement ou lancement du produit ou service. L’idée était de mettre en avant le produit ou service à travers la personnalité du dirigeant et de créer une stratégie cross canal fondée sur les éléments de différenciation.

Nous avons par exemple travaillé pour une société de nettoyage pour une création de site internet. Nous avons créé un test de personnalité de 8 questions afin de comprendre les valeurs particulières véhiculées par le dirigeant.

Nous avons transposé les traits de personnalité analysés pour driver la partie sémantique (oreille, vue) et la partie visuelle (graphisme, logo) pour créer de nouvelles émotions grâce au sensoriel : un site propre, clair et concis où la particularité de la marque se ressent et fait sens.

Notre travail leur a permis d’augmenter leurs ventes de 10% et de gagner en visibilité digitale.

 

Et tu m’avais parlé de Max’sens Innovations ?

 

Max’Sens Innovations est mon second projet auquel je crois beaucoup.

Max ‘Sens Innovations est un bureau d’études en ingénierie sensorielle qui a pour but de vendre à la fois un produit/concept marketing mais aussi une nouvelle manière de travailler sur la prise de parole en public grâce en particulier à la réalité virtuelle et au sensoriel.

Concrètement, il s’agit de donner une seconde vie au réel.

Pitch VR, notre application, permet de travailler sur la prise de parole, le leadership et la confiance en soi afin d’utiliser ses émotions pour mieux convaincre. Dans un cadre commercial, cela peut être utilisé pour vendre mieux et plus vite. Nous travaillons avec la société MAREBIZ qui est une société de création de logiciels de réalité virtuelle et de réalité augmentée.

Nous avons 3 cibles identifiées : les centres ou organismes de formation, les grandes entreprises (directeur commerciaux et DRH) et les PME/ETI qui ont besoin de pitcher comme des dieux pour convaincre/fidéliser ses clients et investisseurs !

Nous avons récemment terminé finaliste d’un concours Business Tech/Job Connect où nous avons présenté notre solution à plusieurs grands groupes internationaux.

Nous attaquerons l’international fin 2018, notamment l’Afrique et l’Amérique du Nord où la demande est forte.

Le lancement d’une V2 de notre logiciel liant réalité virtuelle et intelligence artificielle ne saurait tarder !

 

Merci Lazare ! Génial ! Je te souhaite énergie et persévérance pour ces développements !

Décembre 2017